Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for décembre 2009

La petite transparente

 

 
La petite transparente portait depuis, une histoire sur son coeur.
Elle l’a parfumée de lettres et me l’a présentée ainsi…
Elle m’a raconté une histoire de neige et de magie.
 
 
Ciel!
Quelle froidure!
Quelle chute!
 
Se précipite
sous le bleu
en poudre
un blanc…
Si, si!
Un blanc de mémoire…
Je me souviens?
Qui se souvient?
Me souvenir…
Se souvenir…
Ce souvenir…
Oui, voilà je me souviens…
Oh oui, je me rappelle
cette émotion du ciel
 
 
de h
   a
   u
   t en b
        a
        s…
 
                 t…
      s         u
     a         a
de  b    en   h
 
 
Mais non, je n’ai RIEN oublié!
 
 
      Chut!
      Un long silence
      juste là
      maintenant…
 
      L’écouter se taire
      l’écouter se dire
      l’écouter me dire
      l’écouter me fuir
      l’écouter se fuir…
 
 
Comme par magie?
Comme de la magie?
Tombée de haut?
Tombée du ciel?
Qui, de l’émotion ou de moi?
De la neige…
Ah! 
Neige…
Oui…
De la neige…
 
Que de l’eau glacée
en cristalline souvenance
transparence sur aquarelle rose rose
à peine
neige blanche
à peine
blanche neige 
effleure
ce qui reste de pastel
pour voiler
tant bien que mal
à force de retoucher
les yeux fermés 
ce qui s’est dessiné
de mains de maître
de mains d’amour…
 
C’était hier
je me souviens…
 
Et cette toile douce
d’hier
d’hiver
à présent…
Où est-elle donc?
Disparue?
Disparue, tout comme moi?
Trois petits tours et puis s’en vont…
 
Et pourtant, je l’ai vue un jour…
Et pourtant, j’ai bien cru exister aussi un jour…
Ce n’était rien?
Je n’étais rien?
Ce n’était qu’un rêve, c’est donc ça?
Que de la magie, peut-être bien?
Voilà donc…
 
Je n’aime pas la magie…
Depuis toute petite
je n’aime pas la magie…
 
Toutefois
j’ai toujours cru
cru que si c’était si fort
cru que si on y croyait si fort
tellement fort
tout était possible…
 
Je crois au Père Noël…
 
Je suis si petite…
Comme je suis petite…
 
Oui, bien sûr
je crois encore au Père Noël
mais je n’aime pas la magie
car son truc préféré
c’est de faire disparaître ce qui a déjà été
alors qu’on y croyait si tellement fort
alors que j’y croyais si tellement fort…
 
Ciel!
Quelle froidure!
Quelle chute!
En tombant de si haut
je me sens si petite…
 
Oui
bien sûr
voilà
c’est ce qu’elle m’a raconté
la petite transparente…
 
Mais elle m’a dit aussi
le plus important…
 
Elle n’en veut nullement au magicien
et elle croit encore au Père Noël…
 
Elle m’a dit que chacun fait ce qu’il peut
et que c’est très bien ainsi…
 
Elle n’aime pas la magie
qu’elle m’a répété
mais le magicien
elle l’aime…
Bien
voilà…
Elle l’aime tout court…
Et le Père Noël alors…
Sourire
Elle lui écrit encore
timidement
mais elle lui écrit toujours
 
Et de vous dire…
 
Cette histoire sur son coeur
il lui fallait la raconter…
On ne l’appelle pas la petite transparente pour rien…
 
Son histoire descend ainsi du ciel
avec les flocons
et avec le Père Noël…
 
C’est comme ça
et pas autrement…
 
Voilà…
La petite transparente vous aura raconté sa dernière histoire de l’année…
Mais pas la dernière de sa vie…
 




 

La petite transparente
 
 
Publicités

Read Full Post »

Présent orangé!!!

 
 
 
Parce que j’aime la vie.
Parce que j’aime son présent, ses présents, ses présences.
Parce qu’il me fait tant plaisir de partager l’amitié.
Je vous raconte un peu…
 
De lettres et de mots, ce bel ami de l’espace m’a choyée.
Un chaleureux  »Il était une fois »…
 
J’aime les histoires douces au coeur.
 
MERCI tout grand à toi pour cet éclat orangé!
C’est beau la vie…
 
Alors à mon tour,
avec sa permission, bien sûr,
je vous offre ses mots, ces mots en partage.
Le moment est bien choisi, non?
 
Joyeuses Fêtes orangées à vous tous!
 
 
 
 
***Hiver mais en fleurs***
 
Il était une fois
Des mots nés sous ses doigts
Impression en image
L’émotion en partage
 
Mots de mai tout en fleur
Regards nés en douceur
Un chemin sous la lune
Un jardin sous sa plume
 
La revoir tout en tendre
En ce soir de décembre
Fleur qui sort en orange
Songe d’or d’un bel ange
 
Il était une fois
Des mots nés pas à pas
Se pausant sans un bruit
En s’offrant à la nuit.
 
Mots de mai tout en fleur
Si aimés des doux cœurs
Et tout court dans l’envie
Ce toujours pour la vie
 
La revoir tout en tendre
Et vouloir tant l’entendre
Un seul vœu pour la fleur
Je lui veux du bonheur.
 
 
H pour… Ami…
Sourire
 
 
 

Read Full Post »

* Songe d’une nuit d’hiver *

 
 
Qu’il se pose doucement ce crépuscule en flocons valsés…
 
Vous raconter encore de ce nacré coussin de lune
vous conter encore de ce blanc neige d’étoiles amoncelées
vous dévoiler encore de ce rêve de poussières firmamentées
vous roucouler encore de ce songe infiniment argenté à réinventer…
 
Oh mystérieuse tombée de la nuit
rien à récolter sous l’hivernale saison
que l’or du silence d’un si bel ange…
 
 
Fleur de neige
 
 

Read Full Post »

Ralentir le pas…

 
 
D’un pas
       à pas
d’un non
       sens
  unique
route
dans le brouillard
 
r  a  l  e  n  t  i  r
 
le pas
et  
dans une longueur
                d’avance
se pauser
s’abandonner au temps
laisser l’aube
peut-être
tout mettre en lumière encore
pour ne pas s’égarer
pour ne pas s’oublier
sur cette route
              éloignée…
       
     Qu’elle me rejoigne
     enfin
     peut-être
     cette heure bleue
     pour éclairer le jour
     dissiper le voile
     sur ce chemin inachevé…
 
Voilà…
Et depuis…
 
     Dans un silence tellement trop fardé
     je délivre de sensibles lettres presque muettes 
     je compte et conte les lunes pleines
     depuis que j’ai   r  a  l  e  n  t  i   le pas…
 
Et depuis
j’ai   r  a  l  e  n  t  i   le pas
que me retrouve
peut-être
enfin…
 
Moi
 
 

Read Full Post »

Tout court…

 
Mélodieuse réverbération d’or et d’argent…
 
Comme glissant des nuages
une valse de flocons libérés
réinvente l’éclat du ciel… 
 
Enfin
au coeur des temps beaucoup trop longs
une blanche note vivifie l’espace déserté…
 
Et même si cette vibration émouvante est pour un ailleurs
même si je n’entends que son écho lointain
j’offre tendrement mon doux sourire en retour…
 
Dessine encore ta voie à petits coups de flocons
marche encore dans l’infinie infinité du firmament
il fait si bon entendre résonner ton pas plus léger
même s’il t’éloigne de moi
pourvu qu’il te rapproche de tout toi
toujours toujours toujours
 

 

À la trace de mon coeur
je te suis toujours pas à pas
je suis toujours

toujours à ce point

parce que toujours…
et tout court…
 
Oui, tout court…
 
 
Moi
 
 

Read Full Post »