Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for octobre 2010

En points de suspension…


 

Que trois petits points « re_pausés » et redéposés…
 

Comme traînée                              Comme tracé
de poudre magique                   de petits cailloux
en     p o i n t s     d e     s  u  s  p  e  n  s  i  o  n
mes lettres se susurrent     mes mots se soufflent

 

au creux de votre oreille    au coeur de votre âme
même sourde                               même muette
pour vous dire de ce chemin inachevé à découvrir
qui, en points de suspension, s’invente un horizon


 

Que se prolonge à l’infini…
 
 
 
 
Publicités

Read Full Post »

Jouer le tout pour le tout

 
 
J’ai ouvert mon jeu…

Je veux encore jouer cartes sur table
les montrer
et surtout
ne jamais les brouiller…
 
Finie l’impasse
je ne passe pas…
Ça y est
je mise
même si j’en tremble
je n’ai plus rien à perdre…
Je sais
je n’ai pas sa main…
Mais j’ai du cœur
plus qu’il n’en faut
c’est mon atout
et je suis prête à miser gros…

Sans tricher
sans frimer…
 
Je joue la carte de la franchise
et j’aurai joué ma toute dernière
espérant que tout ne s’écroule pas
comme un certain château…
 
Coup de poker…
 
 
 

Read Full Post »

. . . Sur l’autre fil . . .

  
  
Il fait soir et vent
dans la saison

 

d é j à

 

il  semble   s i   t a r d.
 
De même
la rumeur volatilisée 
cède aux craquements des maîtresses branches
le    r   â   l   e    déchiré de la fin venue.
 

 

Encore
sans dessus dessous
les culbutes des heures   i  v  r  e  s

d’ombre et d’agitation confondues.

 
À tout « jamais »
encore
comme « toujours »

 

la nuit recouvre le jour.
 
Une histoire infiniment infinie
depuis la nuit des temps
la seule infinité
depuis des siècles et des siècles.
 
Ainsi soit-il
mais juste là
dans la seconde 
un minutieux instant se fige.

 

Dans des clins d’oeil
à la lune dévêtue
un quartier se démasque à moitié
dans l’intermittence de ce halo amorti
et des clignements « sporadiqués »
de la flamme hésitante
du lampadaire secoué
un rythme se calque
sur l’autre fil
un oiseau se et s’en balance
car
bercé il se fera et le sera
et même
dans une cadence effrénée
mieux que la chaleur de son nid
la « vibrance » en réconfort…
  
  
  
Fleur de vent
  
  
 

Read Full Post »