Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for mai 2017

 

Flamme

 

 

Aveugle

se glisser
derrière l’ombre

de la lumière

dans toute l’obscurité
du bout des doigts

sensiblement

toucher le vide
embrasser l’invisible
puis s’y fondre

 

Publicités

Read Full Post »

Histoire d'eau

 

 

La certitude comme l’incertitude sont des mêmes eaux;
par l’une, on s’y jette et on s’y baigne
par l’autre, on y tombe et on s’y noie

 

Read Full Post »

 

Il est

Un

Seul

Vrai

Grand 

qui

de    t o u t e    la vie

vous aura livré

le plus doux 

de tous les combats

comme un cadeau du ciel

un gigantesque coup de chance


dans un seul regard pour deux

cette avancée vers l’âme

ce corps-à-corps 

à se donner corps et âme

avec ce pouls battant la chamade

cet infini coup de cœur

sur-le-champ


et ce KO


à en perdre    t o u t e    la raison

à ne plus en revenir


hypermnésique


y voir encore des étoiles

et un ange

qui ne vous quitte plus


vous berçant toujours

le cœur sur ce ring

 

 

Read Full Post »

Y rester

 

 

Y rester

 

 

Dérouté dans l’espace exigu

d’un passage à vide

se retrouver

tout à la fois

sur la ligne de départ

et sur le fil d’arrivée

 

trop tard pour reculer

trop désorientant pour avancer

 

y rester

à ne plus en revenir

mais toujours

jusqu’au bout

y rester

à la hauteur de soi

 

Read Full Post »

Tout

 

Tout

 

 

Tout le bleu de la brise marine m’appelle

oh qu’elle est immense toute ma soif

qu’il m’en faudrait tant et tant de tout cet océan

qu’il me faudrait lui prendre tout de son large

pour y faire toutes les belles et grandes vagues

que s’y noient toutes mes profondeurs si abyssales

que s’y tangue toute la douceur de cette ivresse au cœur de là

pour enfin tout me l’étancher ce titanesque et insondable besoin

 

 

Read Full Post »

 

 

Pour lui donner un autre souffle
qu’elle soit toujours
et elle sera
comme une fleur
délicatement cueillie
soigneusement déposée
au cœur d’un livre
que l’on se souvienne
telle une douce pensée
entre les pages
et l’instant présent 
être là
au chaud
couverte de lettres
glissée dans la souvenance
de toute la belle grande histoire
et toujours là
quand sur elle
s’ouvre le livre
moment précieux
où on la retrouve
joliment posée dans le temps
et on se souvient
on se souvient
de la saison qui l’a fait naître
et on sourit
on sourit encore d’elle
minute ou éternité de bonheur
réverbération
d’amour
de lumière
de tendresse
et dans un autre souffle
elle est
elle est là
toujours
comme un soleil
comme une éclaircie
comme cette fleur
jamais disparue
qui jamais ne disparaîtra…

 

 

20170507_192241

 

 

Read Full Post »

 

 

Quand presque tout le fil de mes mots

franchit la ligne de ma pensée

c’est comme si je larguais les amarres

mais par ailleurs

ça fait quand même beaucoup de nœuds

dans tous ces grands silences

qui restent sur le quai



 

 

 

 

Silence

Read Full Post »

Older Posts »