Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Photographie’ Category

Pèlerinage

DSCF2848

 

 

Ô mon si beau désordre du jour

tout le long de ce chemin de quai

ici                  là                 là-bas

tant et tellement de fois depuis lors

le si sage printemps s’y est couché

mais sans cesse*sans arrêt*sans relâche

entre le noir et la rosée

mon ciel grand ouvert dort avec toute ta lumière

à chaque jour de tout le temps de toute ma vie

 

Ô mon si beau désordre du jour

tout le long de ce chemin de quai

aux airs de l’hymne de la Môme me soufflant l’écho de notre rivage

le large au vent doux me déborde la tendresse sur le fil de tes eaux

ces flots marine te prolongeant sur la page blanche de ma jetée

comme une encre bleu-divine t’immortalisant au plus profond de moi

 

Ô mon si beau désordre du jour

je te dis encore de tes bien belles vagues me caressant la démesure

de cette manière infinie qu’elles ont de me toucher*de me faire vibrer

de cette façon surnaturelle qu’elles ont de me traverser*de me chavirer

tellement_titanesquement_je_t’ai_HAUTE_MARÉE_dans_la_peau

à t’y ancrer éternellement à toute l’étendue sans borne de mon âme

 

 

Ô Toi mon si beau désordre du jour

aujourd’hui comme hier

il fait le soleil

ici

là-bas

il fera le soleil

demain comme aujourd’hui

du moment que tu es*que tu m’es

 

 

Ô Toi mon si beau désordre du jour

c o m p l è t e m e n t * e n t i è r e m e n t * p l e i n e m e n t

tu m’existes et je te vis de tout et d’eau fraîche

 

Et cetera

 

Publicités

Read Full Post »

 

Souvenance

 

 

Que jamais tu n’aies froid

très soigneusement

mes douces empreintes décousues

je les avais faufilées sur ta peau

et toutes les étoiles de tes yeux

une à une

très délicatement

je les avais brodées sur la mienne

que toujours

tout de nous

se souvienne

 

 

Read Full Post »

 

 

Rien

 

 

 

L’  i n e x i s t e n c e   e x i s t e  ;  c’  e s t   r i e n . . .

 

 

Read Full Post »

 

Seule_ment

 

S’abandonner

le grain de la peau à découvert

 

sur une mousse   fraîche   tendre

ou

sur une pierre   chaude   douce

 

gorgé de soleil à nu

jusqu’à l’imbiber de l’instant

 

les pores pleureuses

bien

avant la tombée de l’hiver

 

Read Full Post »

 

 

Le coeur à l'envers

 

 

Secouées par l’émotion profonde

une kyrielle de lettres se renversent

les mots s’épanchent dans un poème

 

 

 

Read Full Post »